Archives 2007

Notre institut a accueilli au bâtiment A12 4 classes de lycéens (2nde, 1ère, terminale et terminale pro) venant de 3 lycées (Kastler à Talence, St Vincent de Paul à Bordeaux et Jean Moulin à Langon), soit une centaine d’élèves accompagnés de leurs professeurs. Par petits groupes de 10 à 12 personnes, ils ont pu découvrir, de 9h à 17h30, les 6 ateliers proposés sur un circuit "chimie" (22, 23, 24) et un circuit "chimie-physique" (25, 26, 27). Discussions et échanges avec quelques chercheurs, doctorants et ITA ont complété la visite autour de deux pauses "rafraichissements" et la mise à disposition de documents fournis par l’ISM, Cap-Sciences et le CNRS.

Le groupe "Nanosystèmes analytiques" a participé au circuit campus dans les locaux de l’ENSCPB les mardi 9 et jeudi 11 octobre.


Atelier 16 : Ce que "Les Experts" ne vous ont jamais expliqué (ENSCPB)

C’est un autre atelier consacré à la chimiluminescence. Dans un premier temps, l’objectif est de présenter quelques expériences très visuelles qui permettent de produire de la lumière de différentes couleurs par mélange de 2 solutions. Dans un second temps, il s’agit de montrer le fonctionnement d’une fibre optique et comment la combinaison de ces différentes techniques permet de réaliser des capteurs.


Atelier 22 : Chimie et lumière (1er étage Est, salle 1.14)
Les photons du soleil sont notre source d’énergie grâce à la photosynthèse dans les feuilles vertes.

Les chimistes développent des molécules qui interagissent avec la lumière afin de créer des "feuilles artificielles", sources d’énergie et d’électricité, des écrans et des lampes révolutionnaires, des lunettes intelligentes, des nano-lasers, des détecteurs de fluorescence pour la criminologie.
A. del-Guerzo, N. Mc-Clenaghan. 


Atelier 23 : Des petites molécules qui miment la nature (palier 2ème étage)

Les catalases sont des enzymes qui jouent un rôle crucial dans la protection de notre organisme contre les radicaux libres. L’expérience proposée montrera que des petits catalyseurs synthétiques reproduisent l’activité de ces enzymes en décomposant l’eau oxygénée en eau et oxygène. L’impact de ces recherches sur notre vie quotidienne sera discuté.
Jean-Marc Vincent


Atelier 24 : Odeurs fruitées et parfums synthétiques (palier 1er étage)

Organe très subtil, le nez permet de reconnaître 10000 senteurs différentes à des concentrations infimes. La parfumerie est un art où la chimie joue un rôle de plus en plus important. Chers, difficiles à se procurer, demandant de longues manipulations, les parfums naturels sont remplacés par des produits synthétiques. Cette évolution n’est pas très poétique mais elle permet de rendre les parfums plus abordables et de préserver la faune et la flore. Les parfums sont obtenus par transformation chimique d’essences naturelles ou de façon totalement synthétique. L’atelier permettra de réaliser des réactions d’estérification pour former des composés à odeur de fruits ou de fleurs, utilisés comme aromatisants ou parfums synthétiques.
M. Szlozek-Pinaud, V. Desvergnes.


Atelier 25 : Voyage autour du point triple de l’eau (palier 3ème étage)

Comment obtenir de la glace en faisant bouillir de l’eau ? Le point triple de l’eau correspond à la rencontre des trois phases : liquide, glace, vapeur. Il est obtenu à 0.01°C et 0.006 atmosphère. L’expérience permettra d’observer et de comprendre pourquoi l’eau liquide va entrer en ébullition à température ambiante, puis refroidir jusqu’à la solidification.
T. Tassaing, JC Loison.


Atelier 26 : Ordinateurs, atomes et molécules (3ème étage Ouest, salle modélisation)

Comment faire une expérience chimique sur ordinateur ? L’atelier présentera les outils modernes de calcul sur ordinateur qui permettent de simuler les propriétés des molécules : leurs structures, leurs réactions chimiques, leurs mouvements (dynamique), leurs propriétés physiques.
P. Aurel, JC Soetens, L. Ducasse.


Atelier 27 : Chimie et énergie renouvelable (palier 3ème /4ème étage)

La mise au point de cellules solaires efficaces et bon marché constitue encore un défi technologique. Parmi les nouveaux systèmes étudiés, les cellules à oxydes photosensibilisés par des colorants représentent une voie d’avenir car leur rendement atteint celui des cellules en silicium amorphe. Nous présenterons le fonctionnement de ces cellules et nous réaliserons une démonstration avec un dispositif test.
T. Toupance, Y. Nicolas.


Actualités

Offre de thèse ISM/RMSB
20 juin

Intravascular molecular imaging of inflammation in atherosclerosis


Journée scientifique ISM spéciale 10 ans - Mardi 4 juillet 2017
4 juillet

La journée scientifique ISM se déroulera le mardi 4 juillet 2017 (...)